chdh

PROJECT
INFO
 
YEAR
TYPE
DECIBAN
NOISE ≠ INFORMATION
 
2018
AV PERFORMANCE
DESCRIPTION

"Deciban" is chdh's new audiovisual performance where sound and visual shapes emerge from noise. On the screen, a video noise similar to the "snow" of old analog TVs fills the entire space. This hypnotic material, accompanied by its sound alter ego, is animated and set in motion by forces controlled in real time by two performers using laptops.


The noise acquires a structure, a topology, patterns. Shapes emerge, visual and sound movements appear. The public loose himself in the perception of this world full of illusions. In Deciban, phenomena are drowned in a noise universe: noise is information.


Inspired by Claude Shannon’s information theory, Deciban is a research on the perception of digital generated noise that aims to propose a new type of synaesthetic experience.
"Deciban" est le nouveau projet de performance audiovisuelle de chdh dans laquelle des formes sonores et visuelles émergent à partir de bruit. À l'écran, un bruit vidéo semblable à la "neige" des anciens téléviseurs analogiques remplit tout l’espace. Cette matière hypnotique, accompagnée de son alter ego sonore, est animée et mise en mouvement par des forces contrôlées informatiquement par deux performeurs.

Le bruit acquiert une structure, une topologie, des motifs. Des formes émergent, des mouvements visuels et sonores apparaissent. Le public se perd dans la perception de ce monde riche en illusions. Dans Deciban, les phénomènes sont noyés dans un univers bruité, le bruit est l'information.

S'inspirant de la théorie de l'information, Deciban est une recherche sur la perception du bruit généré numériquement qui vise à proposer un nouveau type d'expérience synesthésique.




TEASER

HD. 1280 x 720px. 0'52".

Extracts from the live performance @ Le Cube - Issy Les Moulineaux - 29/11/18

Extraits d'une performance live @ Le Cube - Issy Les Moulineaux - 29/11/18

DOWNLOAD




STATEMENT

"In Deciban, noise is the natural state after which structures emerge. It is a continuous space built by the superposition of a large number of distinct movements. This duality continues our research initiated in the performances Egregore and Morphist: emergence of shapes from a multitude.


Deciban follows the considerations around “the fold” by Deleuze: objects are not created by dissociation but rather by folding a surface. The latent noise state transforms itself visually and acoustically, modulating and bending to bring out arrangements, textures, organizations.

Deciban is also questioning Shannon's information theory where noise is only a disrupter of information. What happens when you swallow information in noise? What is the threshold of perception?


Everyone has memories of observing the “snow” on old analog televisions: the brain tries to reconstruct forms based on what it perceives, and illusions appear. The categories defined by Shannon are scrambled and the deciban - the unit of information - emerges from noise.

Deciban does not position itself as a "noise" performance, but rather as a research on the synaesthetic potential of random materials."
NOTE D'INTENTION

« Dans Deciban, le bruit est l'état naturel duquel les structures émergent. C'est un espace continu construit par la superposition d’un grand nombre de mouvements distincts. Cette dualité rend la matière facile à travailler dans le cadre de notre recherche poursuivie dans les performances Egregore et Morphist : l’émergence de formes à partir d’une multitude.

Deciban se place dans le prolongement de la réflexion autour du pli par Deleuze : les formes sont créées par rapprochement / par pli de la surface et non par dissociation. En image et en son, l'état latent bruité vient se transformer, se moduler, se plier pour faire affleurer des agencements, des textures, des organisations.

Deciban est également un questionnement de la théorie de l'information de Shannon dans laquelle le bruit est uniquement un perturbateur de l'information. Que se passe-t-il quand on noie l'information dans un bruit ? Quel est le seuil de la perception ?

Chacun a pu faire l'expérience de l'observation de la neige des vieilles télévisions analogiques mal réglées : le cerveau cherche à reconstruire des formes à partir de ce qu'il perçoit et des illusions apparaissent. Ici les catégories définies par Shannon sont brouillées et le deciban - l'unité d'information - provient du bruit.

Deciban ne se positionne pas comme une performance « noise », mais bien comme une réflexion sur le potentiel synesthésique des matières aléatoires. »




EXTRACT

HD. 1280 x 720px. 3'27".

Extract from the live performance @ Le Cube - Issy Les Moulineaux - 29/11/18

Extrait de la performance au Cube - Issy Les Moulineaux - 29/11/18

DOWNLOAD










Project in progress.
Coproduction : Uchronies, Le Cube, La Muse en Circuit, chdh.
This project has been granted the development funding by the DICREAM.
Projet en développement.
Coproduction : Uchronies, Le Cube, La Muse en Circuit, chdh.
Ce projet a bénéficié de l'aide au développement du DICREAM.